saison  
 
Accueil Programme Au théâtre Action culturelle Infos pratiques
  Septembre à Décembre barre Janvier à Mars barre Avril à Juin
 
 
ombre  

jeudi 15 juin

20h30

 

durée à confirmer

 

 

musique

Beethoven - Schubert - Neuburger

Henri Demarquette - Jean-Frédéric Neuburger

 

Un duo d’exception !


La Sonate n°4 en ut majeur, a été composée entre 1812 et 1817, période durant laquelle Beethoven, malade et vaincu par toutes sortes de difficultés, connut une période de silence que sa surdité devenue profonde handicapait et diminuait fortement sa productivité. Elle frappe par la complexité de son écriture et son caractère visionnaire.

 

La Sonate Arpeggione a très probablement été commandée par Vincenz Schuster, un ami de Schubert et virtuose de cet instrument hybride entre guitare et violoncelle, inventé en 1823. Le mal-être schubertien se ressent dès les premières notes, avec une introduction au piano très mélancolique, suivi d’un violoncelle aux accents non moins élégiaques.

 

Dans Souffle sur les cendres, Neuburger a cherché à écrire une pièce violoncellistique et virtuose sans perdre son langage harmonique et rythmique. Le jeu sur les doubles cordes lui a donné beaucoup de possibilités : parfois répétées très violemment ou tenues durant de longues valeurs en crescendo, elles évoquent le “souffle” que suggère le titre, en saturant presque la sonorité de l'instrument.

 

Jean-Frédéric Neuburger s’impose rapidement comme un des plus brillants musiciens de sa génération. Caractérisé par l’extrême variété de son répertoire, il se produit avec les orchestres et les chefs les plus prestigieux.

 

Après le Cnsmd de Paris Henri Demarquette part aux États-Unis, où il perfectionne sa technique. À 17 ans, il commence sa carrière de musicien professionnel, avant d’être invité par Yehudi Menuhin à jouer sous sa direction. Il se produit ainsi avec l'Orchestre national de France, le London Philharmonic, l’Ensemble orchestral de Paris.
En musique de chambre, il joue avec de grands noms et a l’occasion de créer des œuvres de compositeurs contemporains comme Florentine Mulsant, Éric Tanguy ou Olivier Greif.

 

Henri Demarquette joue “le Vaslin”, violoncelle créé par Stradivarius en 1725, confié par LVMH : Louis Vuitton Moët Hennessy, en 2014.

 

Sonate n°4 opus 102 n°1 - Ludwig von Beethoven


La Sonate Arpeggione - Franz Schubert

 

Souffle sur les cendres - Jean-Frédéric Neuburger

 

Henri Demarquette : violoncelle
Jean-Frédéric Neuburger : piano

 

www.henridemarquette.com

 
 
CRédits et mentions légales barre Partenaires