saison  
 
Accueil Programme Au théâtre Action culturelle Infos pratiques
  Septembre à Décembre barre Janvier à Mars barre Avril à Juin
 
 
ombre  

vendredi 5 mai

20h30

 

durée 1h30

 

musique

La Leçon de jazz : Keith Jarrett

Antoine Hervé

 

Souvenez-vous !... Köln concert… le fameux disque blanc ECM de 1975.

 

Un musicien ouvert à 360 degrés… Un véritable virtuose, un génial improvisateur au cerveau surdimensionné. Keith Jarrett est né le 8 mai 1945, le jour de l’Armistice. C’est dire si c’est un homme de paix et un phénomène que l’on voit apparaître très rarement au cours d’un siècle. Pianiste à la technique exceptionnelle, improvisateur hors normes, il synthétise divers courants tels que le classique, le folk, le free jazz, le gospel, en passant par la country, le rock…

 

Antoine Hervé nous donne toutes sortes de clés pour encore mieux comprendre ce pianiste sans frontières, dont, souvent, nous avons retenu les côtés excessifs, voire irritants, qui nous semblaient des caprices de diva ou de midinette.

 

Il nous permet de voir, derrière l’apparente “facilité” du jeu de Keith Jarrett, toute la complexité nouvelle qu’il installe, comment, en récupérant de multiples influences (musique médiévale, gamme pentatonique, bourdon des Pygmées, musiques et rythmes de Debussy ou de Stravinsky, constructions de Bach, histoire du jazz), il les ajuste et les combine, en en faisant son propre langage.


Traitant, aussi bien du blues que de Ravel ou de Rachmaninov, de la musique minimaliste comme du rock n’ roll, il montre à l’auditeur-spectateur que le jazz, et singulièrement celui de Keith Jarrett, est une façon de vivre la musique totalement exempte de facilité, comme le pensent bien trop souvent les mélomanes classiques. Mais que le jazz exige une rigueur, au milieu de la liberté, peut-être plus forte encore que pour interpréter Beethoven.

 

L’interprète touche du doigt les sources de l’artiste, protéiforme, complexe, génial. Nous admirons avec lui, l’un des grands musiciens d’aujourd’hui. Pianiste Magazine

 

Le public est sous le charme tant de la musique de Jarrett que de la prestation pianistique et pédagogique de Antoine Hervé qui reviendra pour jouer “My song”, quelque chose comme l’âme d’enfant de Jarrett. Alain Gauthier, Culture jazz

 

avec : Antoine Hervé

 

antoineherve.com

 
 
CRédits et mentions légales barre Partenaires