saison  
 
Accueil Programme Au théâtre Action culturelle Infos pratiques
  Septembre à Décembre barre Janvier à Mars barre Avril à Juin
 
 
ombre  

vendredi 26 janvier

Lycée Paul Cornu - Lisieux

20h30

 

durée à confirmer

 

théâtre - à partir de 16 ans - création

Dans la solitude des champs de coton

Bernard Marie-Koltès - le Grupo

 

L’un des plus beaux textes du XXe siècle.

 

En guise de prologue, est donnée la définition d’un deal par Koltès, seule didascalie (si c’en est une) qui précède le texte de Dans la solitude des champs de coton : une “transaction commerciale portant sur des valeurs prohibées…, qui se conclut dans des espaces neutres, indéfinis, et non prévus à cet usage…”.


Un Dealer et un Client. Un client qui désire acheter et un vendeur qui désire vendre. Quoi, au juste, on ne le sait pas et c’est la force de la pièce : l’objet du désir n’est jamais cité.


Le spectacle débute dans un lieu très koltésien, lieu de drague et de drogue, par cette sublime phrase d’attaque qui à elle-seule résume toute la pièce : “Si vous marchez dehors, en cette heure et en ce lieu, c’est que vous désirez quelque chose que vous n’avez pas, et cette chose, moi, je peux vous la fournir ; car si je suis à cette place depuis plus longtemps que vous, et que même cette heure qui est celle des rapports sauvages entre les hommes et les animaux ne m’en chasse pas, c’est que j’ai ce qu’il faut pour satisfaire le désir qui passe devant moi…”.


Écrite en longs monologues composant un dialogue philosophique, la pièce de Koltès évoque la capœira, cette danse rituelle inventée par les esclaves où les deux adversaires s’affrontent sans jamais se toucher. Une chorégraphie du rapport de force, un combat métaphysique d’où la tension du désir inassouvi se libère et s’exprime dans la violence des mots et la beauté des métaphores - le sang, le sexe, la noirceur et la lumière, les hommes et les animaux, les troubles d’un monde qui ne semble pas être le vrai monde, celui de la marge, du bord des villes, que l’on ne veut pas voir et qui effraie.


Certainement l’un des plus célèbres textes de l’auteur français du 20e siècle, Dans la solitude des champs de coton est une œuvre littéraire intense, mais aussi charnelle. Sans oublier, bien sûr, l’humour, l’absurde, l’esprit et la drôlerie.

 

Attention : compte tenu du caractère particulier de la pièce, ce spectacle sera joué à l’extérieur, au Lycée Paul Cornu.

 

avec : Laurent Frattale et... (distribution en cours)
mise en scène et lumières : Melchior Delaunay
création sonore et scénographie : Mathieu Cirodde

 

compagniegrupo.wordpress.com

 

Un spectacle réalisé avec le soutien de La Halte du funambule et Les Yeux dans les mots.

 
 
CRédits et mentions légales barre Partenaires