saison  
 
Accueil Programme Au théâtre Action culturelle Infos pratiques
  Septembre à Décembre barre Janvier à Mars barre Avril à Juin
 
 
ombre  

vendredi 8 décembre

20h30

 

durée 2 heures

 

théâtre - à partir de 16 ans

La Cerisaie

Anton Tchekhov - Théâtre Studio

 

Une mise en scène haletante d’une grande modernité.

 

Quand Tchekhov entreprend l’écriture de La Cerisaie, il souffre le martyre et est près de la fin. Malgré son état de santé déplorable et sa faiblesse extrême, il ne va pas dévier de sa ligne d’écriture habituelle. Sa pièce en quatre actes ne comporte pas, ou presque, d’action. Pas de véritable intrigue non plus, juste une succession de tableaux dont l’atmosphère varie en fonction de l’état d’âme des personnages.


En fait, le principal protagoniste de la pièce, et qui lui donne son titre, c’est “La Cerisaie“, une propriété au charme incomparable, mais que ses propriétaires vont devoir vendre, faute de s’être souciés de sa rentabilité. Parce qu’elle marque la fin d’une époque (le déclin d’une aristocratie insouciante au profit de l’avènement d’une bourgeoisie marchande), cette vente va imprimer à l’œuvre une vraie mélancolie, même si ses personnages dansent, rient et font des projets d’avenir.


Tchekhov disait avoir écrit une comédie. Il n’empêche : la pièce s’achève par le déménagement de la demeure familiale, rendu plus déchirant encore par le fait que le vieux serviteur de toujours sera oublié à l’intérieur de la maison pour y mourir. Tandis qu’on entend un bruit de hache signifiant le début de l’abattage des cerisiers…


Je me souviens la mise en scène de Christian Benedetti en 2013 pour La Mouette et en 2014 pour Oncle Vania.

 

Un spectacle juste, authentique, servi par une troupe de comédiens qui mettent ce texte en bouche et en mouvements avec une spontanéité qui tourne le dos aux épanchements de l’âme slave.

Antonio Maffia, Le Progrès

 

avec : Brigitte Barilley, Alix Riemer, Hélène Vivies, Philippe Crubézy, Christian Benedetti,

Antoine Amblard, Philippe Lebas, Lise Quet, Nicolas Buchoux, Hélène Stadnicki,

Jean-Pierre Moulin et Christophe Carotenuto
traduction : Brigitte Barilley, Christian Benedetti, Laurent Huon
mise en scène : Christian Benedetti, assisté de Laure Grisinger
lumière : Dominique Fortin
son : Wilfried Wendling
régie générale : Cyril Chardonnet
couture et finitions : Olivia Ledoux
machinerie : Antonio Rodriguez
gravure sur bois et réalisation du chien : Eric Den Hartog
Avec la voix de Jenny Bellay
Merci à Béatrice Picon-Vallin pour son regard affectueux et aiguisé.

 

www.theatre-studio.com


Une production du Théâtre-Studio – cie Christian Beneditti en coproduction avec Les Nuits de Fourvière, le Grand Lyon métropole, le pôle culturel d’Alfortville et l’équipe des comédiens, avec le soutien de la Drac Île-de-France, du conseil régional d’Île-de-France, du conseil départemental du Val-de-Marne, de la ville d’Alfortville, avec l’aide à la création de l’Adami, l’aide à la production d’art dramatique de la Drac Île-de-France et avec la participation artistique de l’Ensatt.

 
 
CRédits et mentions légales barre Partenaires