saison  
 
Accueil Programme Au théâtre Action culturelle Infos pratiques
  Septembre à Décembre barre Janvier à Mars barre Avril à Juin
 
 
ombre  

mardi 20 novembre

20h30

 

durée 50 minutes

 

danse

La Beauté du geste

Compagnie Lolita Espin Anadon

 

Quand la geste agricole rejoint la geste chorégraphique.

 

En utilisant le matériau naturel du corps, aussi bien dans la danse que dans le travail de l’élevage, ce trio masculin cherche à dégager la force vitale et la poésie contenues dans les gestes répétitifs agricoles. Dans une ère d’épuisement de la planète et de destruction de la nature, les paysans ont un rôle essentiel. Ce spectacle est tant un hymne à ceux qui nous nourrissent, ces hommes et ces femmes qui aiment la vie, qu’un questionnement sur les liens familiaux.


“Au fil du collectage de gestes agricoles, ce qui m'a interpellée en premier lieu, c'est la proximité entre le geste agricole et le geste chorégraphique. Il m'a semblé que nos métiers étaient proches : gestes répétés, corps impliqués et métamorphosés par l'âpreté et l'exigence, mais aussi liberté et amour pour ce travail.”


Avec La Beauté du geste, Lolita souhaite créer des ponts entre le monde agricole et le monde chorégraphique en ancrant l'écriture de cette pièce dans la répétition du geste et la notion d'effort.
Il s'agit de questionner l'exécution de mêmes gestes exigeants, répétés, demandant une forme de dépassement qui poétise celle-ci : valoriser ce contact si spécifiquement plein et cette écoute que l'on retrouve chez les travailleurs des champs, et du champ chorégraphique.

 

Bord de plateau à 17h30.

 

avec : Matthieu Coulon-Faudemer, Marco Chenevier et Renaud Djabali
chorégraphie : Lolita Espin Anadon
assistée de Cécilia Emmenegger
scénographie : Pepito
création sonore : Christophe Bunel
création lumière et régie : Pierre Bayard

 

Un spectacle réalisé grâce aux fermes partenaires : La Prioudière (Montpinchon) Marie et Pierre Allain, Le Pont de Vesly (Savigny) Bruno, Thierry et Noël Larsonneur, L'Hôtel Guérin (Belval) Maryline et Frédéric Blanchard, La Motte (Le Mesnil-Gilbert) Rachel Lemarchand et Daniel Fortin, Les Landes (Tessy sur Vire) Françoise Viard, le Gaëc Eudeline Desmaison (Campeaux) Samuel Eudeline, aux lycées agricoles de Saint-Lô There et de Coutances, les écoles de Roullours Vaudry pour le projet Danse à travers champs, la Compagnie Par le Villages à l'initiative du projet Tout dépend du temps, la Drac Normandie, la région Normandie, le département de la Manche, la ville et le Théâtre de Saint-Lô, la ville et La Halle de Vire, le Relais culturel régional de Ducey, Le Théâtre de Lisieux Pays d'Auge, Le Sept cent quatre-vingt-trois à Nantes, le Centre chorégraphique national de Caen en Normandie, la Spédidam et le Réseau Culture dans les fermes.

 
 
CRédits et mentions légales barre Partenaires