saison  
 
Accueil Programme Au théâtre Action culturelle Infos pratiques
  Septembre à Décembre barre Janvier à Mars barre Avril à Juin
 
 
ombre  

jeudi 8 novembre

20h30

 

durée 1h15

 

musique

Janacek - Debussy - Ravel

Quatuor Ludwig

 

L’un des meilleurs quatuors de sa génération.

 

Renommé pour son homogénéité, sa sonorité et son lyrisme, le Quatuor Ludwig est actuellement l’un des meilleurs quatuors de sa génération. Couronné par de nombreux prix au Cnsm de Paris, il a su s’affirmer, dès ses débuts en 1985, par sa passion du travail et ses recherches auprès des plus grands maîtres internationaux.


Après plus de trente années passées ensemble, les musiciens ont toujours en commun, cet amour de la musique de chambre qu’ils défendent avec passion à travers le monde, à la recherche d’un absolu toujours inaccessible.


DEBUSSY
C’est en 1892 que Debussy entreprit la composition de ce qui resterait son unique quatuor, à peu près en même temps que la mise en chantier du Prélude à l’Après-midi d’un faune.
Jeux d'ombres et de lumières. Tout au long de cette oeuvre exceptionnelle, Debussy crée une "atmosphère", pour construire un monde musical inédit, fruit de sa personnalité et de son génie unique.


RAVEL
Composé entre décembre 1902 et avril 1903, ce séduisant Quatuor (dédié “À mon cher maître Gabriel Fauré”) est créé le 5 mars 1904. L’inspiration est debussyste, mais le goût de Ravel pour les mécanismes de précision s’y entend clairement, à travers une écriture d’une grande invention rythmique et faisant un usage virtuose du pizzicato. Le quatuor de Ravel est postérieur de dix ans au Quatuor en sol mineur de Claude Debussy dont il s’est inspiré.


JANACEK
En 1923, pour répondre à une commande, Janácek compose son premier quatuor à cordes. Il s’inspire pour la circonstance de la “Kreïtserova sonata” de Tolstoï.
Ému par le sort dramatique de cette épouse assassinée, dont rien de surcroît ne prouve l’adultère, Janácek préfère, au contraire de Tolstoï, porter un regard bienveillant vers la femme en général, exprimant une réelle empathie pour celles, nombreuses, qui subissent la domination masculine. Il ne faudrait pas cependant penser que Janácek a oublié Beethoven en traduisant musicalement la nouvelle de Tolstoï.

 

Bord de plateau à 17h30.

 

Quatuor op.10 - Claude Debussy
Quatuor “Sonate à Kreutzer” - Leoš Janacek
Quatuor en Fa majeur - Maurice Ravel

 

Thierry Brodard et Manuel Doutrelant : violons
Padrig Fauré : alto
Anne Copéry : violoncelle

 

www.quatuorludwig.com

 

Le Quatuor Ludwig remercie la Spedidam pour son soutien.

 
 
CRédits et mentions légales barre Partenaires