saison  
 
Accueil Programme Au théâtre Action culturelle Infos pratiques
  Septembre à Décembre barre Janvier à Mars barre Avril à Juin
 
 
ombre  

vendredi 17 novembre

20h30

 

durée 1h30

 

musique

Un peu plus à l’Est

Hindemith - Berio - Haydn - Berlioz - Farkas - Ligeti
Quintette à vent de l’Orchestre Symphonique de Lisieux

 

Si “À l’ouest rien de nouveau”, à l’Est par contre...

 

Le quintet nous fait voyager à travers l’Est de l’Europe ; de l’Allemagne à la Hongrie en passant par l’Italie du nord, avec un petit clin d’œil à notre grand compositeur romantique national influencé par la musique populaire hongroise. Mais le voyage n’est pas que géographique ; il est également temporel puisque nous y croisons les allemands Haydn et Hindemith qu’un siècle sépare, tout comme le français Berlioz et l’italien Bério qu’en plus deux lettres différencient.


Nous ne parlerons pas des compositeurs aussi connus que Haydn et Berlioz, mais quelques repères sur les contemporains s’imposent.


Né dans la minorité hongroise de Roumanie, Ligeti a traversé toutes les dictatures politiques.
A son image, sa musique, isolée des grands mouvements modernes occidentaux, a suivi son propre chemin en refusant toute idée de système.


Bério quant à lui, réputé pour ses travaux expérimentaux et son travail de pionnier dans la musique électroacoustique, devint directeur du département acoustique de l’Ircam avant de retourner en Italie puis à Harvard où il n’arrêta pas de composer jusqu’à sa mort en 2003. Hindemith a connu de nombreuses métamorphoses pendant sa longue carrière. Sa musique se fit l’écho de l’ère industrielle, Hindemith répugnant alors à la sentimentalité, à la subjectivité et à la psychologie. Ainsi, entre musique moderne et musique néo-classique, signe-t-il une musique très personnelle.


Ferenc Farkas, est un compositeur hongrois dont l’œuvre comprend plus de 700 opus. Né en 1905 dans l’Empire austro-hongrois florissant, il a vécu deux guerres mondiales, deux révolutions, le communisme, la chute de l’URSS et l’apparition d’une Hongrie retrouvant enfin son indépendance après quatre siècles et demi de domination étrangère longue et intense d’un compositeur, Il est à lui seul l’Histoire de tout un siècle.

 

Kleine Kammermusik opus 24 N°2 - Paul Hindemith
Opus number Zoo - Luciano Berio
Divertimento sur le choral de Saint Antoine - Franz Joseph Haydn
Marche hongroise de la Damnation de Faust - Hector Berlioz
Vieilles danses hongroises du XVIIIe siècle - Ferenc Farkas
Musica ricercate (pour quintette à vent) - György Ligeti

 

François Ducasse : flûte
Emmanuel Massot : hautbois
Didier Pernoit : clarinette
Michel Coquart : cor
Gilles Daudin : basson

 
 
CRédits et mentions légales barre Partenaires